Mieux former les généralistes en gériatrie  Abonné

Publié le 10/02/2012

La Cour des comptes souligne aussi qu’il faut « améliorer la formation en gériatrie des généralistes ». Elle le disait déjà en 2003. Et concède que depuis des avancées ont été observées. Mais des progrès restent à faire. La création d’un module « vieillissement » dans le deuxième cycle, et la possibilité de faire son stage dans un service de gériatrie, n’a pas séduit beaucoup d’internes, estime-t-elle. Le nombre d’enseignants PU-PH dans la discipline a par ailleurs augmenté, passant de 40 en 2006 à 57 en 2011, mais on peut encore mieux faire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte