Mi figue-mi mandat  Abonné

Publié le 29/01/2010

Les périodes préélectorales sont toujours délicates à négocier pour les pouvoirs publics. Surtout à mi-mandat. Nicolas Sarkozy le sait bien qui –tout se défendant d’intervenir dans la campagne des régionales- multiplie les interventions sur un mode rassurant et patelin. Mardi sur TF1, l’exercice présidentiel n’a pas dérogé à l’usage. Le président n’a rien annoncé de bien neuf sur les sujets qui fâchent, et a donc quasiment fait l’impasse sur la santé, hormis une de ces pirouettes dont il a le secret, qui valait réponse à « Martine » l’infirmière.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte