Elections URPS 2010

MG toujours en tête, mais le front CSMF-SML s’impose Abonné

Publié le 08/10/2010
MG toujours en tête, mais le front CSMF-SML s’impose


Drôle de victoire pour MG France. À l’issue du scrutin des URPS, le syndicat de Claude Leicher conserve le leadership chez les généralistes, mais en perdant des plumes. Et, de toute façon, la progression de l’axe CSMF/ SML «?anti-Bachelot » le rend incontournable pour négocier la prochaine convention.

Comme en 2006, MG France arrive en tête dans le collège généraliste. Mais lorsque l’on regarde les résultats au niveau de l’ensemble des spécialités, la CSMF et le SML sortent grands vainqueurs de ce scrutin. Dans le collège « généralistes », l’ordre d’arrivée des deux premiers ne change pas. MG France perd un point par rapport à 2006 (30,2 % contre 31,2 %) et la CSMF progresse légèrement (26,5 % contre 25,9 %). En revanche, les places respectives de leurs deux alliés sont inversées et c’est ce qui vient bouleverser le rapport de force entre les deux blocs. Le SML multiplie quasiment par deux…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte