MG France demande "un plan d’urgence" pour la médecine générale

Publié le 19/12/2013

MG France, a demandé jeudi au gouvernement un "plan d'urgence" pour la médecine générale, évoquant un "risque de crash sanitaire". La Stratégie nationale de santé, présentée par la ministre de la Santé Marisol Touraine, "doit commencer par ce plan d'urgence et d'investissement pour la médecine générale", souligne encore une fois MG France dans un communiqué. Affirmant que les actes médicaux constituent 90% de la rémunération des généralistes, MG France souhaite que leur valeur soit portée "au niveau de ceux des autres spécialités". Comme l’Unof, le syndicat plaide notamment pour que la consultation chez le généraliste soit fixée à 25 euros, contre 23 euros actuellement. Il réclame une consultation de coordination à 28 € "chaque fois que le généraliste adresse son patient pour avis à un médecin consultant" et une consultation longue dans la nomenclature des actes des généralistes qui rémunérerait les actes pour lesquels un travail de synthèse est nécessaire. Enfin, les forfaits, qui représentent les 10% restants de leur rémunération, "restent bloqués" et doivent être "actualisés", selon lui.


Source : legeneraliste.fr