Message désenchanté d’un messager de la santé...  Abonné

Publié le 01/07/2011

En réponse à l’enquête de l’URPS de la région Rhône-Alpes concernant le dispositif conventionnel « médecin traitant », je me permets de vous joindre ces quelques réflexions que j’avais écrites en 2009 qui traduisaient déjà avec un humour quelque peu désenchanté la charge administrative nouvelle à gérer.

Chaque «crise » de l’Assurance-maladie et l’image récurrente de gouffres restant à combler apportent à notre vénérable et ô combien sacerdotale profession de généraliste des expériences nouvelles et enrichissantes auxquelles, d’ailleurs, nous nous prêtons de bonne grâce.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte