Mère… et père !  Abonné

Publié le 28/09/2012

Si l'environnement et les comportements de la mère ont été particulièrement étudiés, ceux du père montrent aussi un impact. La surnutrition des grands-pères paternels pendant la période prépubertaire augmente ainsi le risque pour les petits-fils de développer un diabète de type 2. Les hommes mâcheurs de bétel voient leurs enfants plus souvent exposés au syndrome métabolique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte