Médicament: Le Leem pas d’accord avec la Cour des comptes

Publié le 09/09/2011

Les industriels du médicament ont réagi à la présentation cette semaine du rapport de la Cour des Comptes sur le financement de la Sécurité sociale qui met en cause la politique du médicament. Alors que celle-ci relevait la persistance d’une surconsommation du médicament en France et les errances de la politique du médicament, le Leem (Les entrerpises du médicament) estime que le rapport est «contredit par les chiffres», en estimant que «le médicament est aujourd'hui le poste le mieux maîtrisé» dans les dépenses de santé. «Pour la troisième année consécutive, la croissance du marché des médicaments pris en charge par les caisses se situe autour de la limite de 1% prévue par la loi de financement de la Sécurité sociale (précisément +0,57% pour la seule année 2010)», argumente le Leem. Et d’ajouter que «contrairement aux données publiées par la Cour des comptes, la croissance des ventes de médicaments est deux fois moins élevée en France qu'elle ne l'est outre-Rhin, sur la période 2006-2009.»


Source : legeneraliste.fr