Médiator : beaucoup de prescriptions hors AMM selon la Sécu

Publié le 21/02/2014

La grande majorité des patients remboursés pour le Mediator entre 2008 et 2010 ne prenaient pas d'autre médicament contre le diabète, laissant présager une forte proportion de personnes ayant pris ce traitement hors AMM, selon un document de l'Assurance maladie cité par l'AFP. La Caisse note toutefois que, pour savoir si le Mediator a été détourné de son AMM, "il eût été nécessaire de disposer d'une analyse détaillée de la situation médicale nécessitant l'accès au dossier médical du patient". Toutefois, poursuit-elle, les prescriptions "hors AMM" peuvent être estimées "à partir de la consommation concomitante de médicaments antidiabétiques". Ainsi, 19,6% des patients prenaient du Mediator associé à des antidiabétiques en 2008. L'Assurance maladie n'en déduit pas que les 80,4% de patients restants ne prenaient du Mediator que comme coupe-faim.

Selon les donnés de la Cnam, 2005 est l'année où le plus de Mediator a été écoulé : 6,3 millions de boîtes, pour un remboursement par la Sécurité sociale de 24,5 millions d'euros.

L'Assurance maladie a fourni pour la première fois des éléments sur les prescriptions du Mediator à la suite d'une requête du collectif Initiative Transparence Santé, qui a obtenu un avis favorable de la Commission d'accès aux documents administratifs (Cada) en novembre. "Non seulement l'inaction de la Cnam dans l'affaire Mediator se confirme puisqu'on voit qu'elle a laissé perdurer les prescriptions massives injustifiées, mais en plus son directeur n'accepte de livrer les données que sous la contrainte et encore au compte-gouttes", reproche toutefois le collectif dans un communiqué.


Source : legeneraliste.fr