Médecins-pharmaciens : un but commun  Abonné

Publié le 05/04/2013

Comment concilier la dispensation de soins et de conseils avec la délivrance de médicaments ? Nous n’avons pas été à la même école bien que l’on ait un but commun : le mieux-être du patient. Il va falloir considérer le pharmacien comme un collaborateur (à 40 euros quand même !) et pas comme un censeur. Autrement dit, chacun va devoir mettre de l’huile dans les rouages… En fait, il s’agit plus d’atomes crochus personnels et relationnels que strictement interprofessionnels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte