Médecin traitant : le bilan sévère de la profession Abonné

Publié le 24/06/2011
Médecin traitant : le bilan sévère de la profession


©BSIP

En pleine période de négociations conventionnelles, une enquête au long cours conduite par l’Union régionale des médecins libéraux de la région Rhône-Alpes dissèque la position de la profession envers le dispositif du médecin traitant. Et fait œuvre de propositions pour l’améliorer. Analyse. Et prospective sur les orientations de réforme du dispositif d’ici à cet été.

Presque sept ans déjà, l’âge de raison en somme. Et à l’arrivée, la réforme du médecin traitant n’aura donc pas été la révolution annoncée… en 2004. Du moins pour les confrères qui exercent en Rhône-Alpes. En effet, selon la double enquête * conduite en septembre 2010 par leur Union régionale des médecins libéraux, près de 50 % des généralistes émettent un avis négatif sur l’impact du dispositif sur leurs pratiques professionnelles. Seuls 30 % étant de l’avis contraire.Bien sûr, un médecin interrogé sur deux déclare être parfaitement informé des missions du médecin traitant, mais après sept…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte