Mastectomie prophylactique en hausse aux Etats-Unis

Publié le 29/09/2009

Entre 1995 et 2005, la mastectomie bilatérale prophylactique est restée peu fréquente chez les femmes à haut risque de cancer du sein, mais elle a doublé chez les femmes ayant déjà un cancer controlatéral, selon une étude américaine publiée dans la revue Cancer de l'American Cancer Society. Plus de 683 femmes ont subi une mastectomie bilatérale en 2005, contre 295 en 1995. Le nombre de femmes ne souffrant pas de cancer mais ayant subi une mastectomie prophylactique a également augmenté mais de façon beaucoup plus modeste, passant de 106 à 128 quand le nombre de mastectomies totales est passé de 6786 à 4936 entre 1995 et 2005.

« Selon le chiffre des cancers du sein (in situ et invasif) survenus dans l’état de New-York chaque année, nous estimons qu’approximativement, 1,9 % des cancers du sein diagnostiqués en 1995 ont subi une mastectomie controlatérale alors que 4,2 % des cancers diagnostiqués en 2004-2005 ont subit une mastectomie prophylactique controlatérale » écrivent les auteurs. La mastectomie est très largement utilisée de manière prophylactique avec les cancers du sein ayant une mutation génétique prédisposante aux Etats-Unis. L’attitude est plus conservatrice en France, l’INCA devrait se prononcer sur ce sujet.


Source : legeneraliste.fr