Martin Hirsch va prendre les rênes de l’AP-HP

Publié le 06/11/2013

La crise de l’Hôtel Dieu va coûter sa place à la directrice générale de l’AP-HP, qui devrait être remplacée lors du conseil des ministres de mercredi 13 novembre. Martin Hirsch, père du RSA et ancien membre du gouvernement Sarkozy, fait donc son retour pour prendre la tête des hôpitaux parisiens à la place de Mireille Faugère, très controversée pour sa restructuration de l'Hôtel-Dieu. A près de 50 ans, Martin Hirsch va donc diriger le premier CHU d'Europe, qui compte 37 établissements, dont l'Hôtel-Dieu, répartis en Ile-de-France avec un effectif de 92.000 personnes

Nommé en 2007 Haut commissaire aux solidarités actives, ce symbole de l'ouverture à gauche voulue par Nicolas Sarkozy avait auparavant succédé à l'abbé Pierre à la tête d'Emmaüs-France. Enarque, il connaît déjà l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) pour avoir été de 1995 à 1997 directeur de la pharmacie centrale des hôpitaux de Paris. Mireille Faugère avait été nommée directrice générale en septembre 2010, sur fond de tensions autour d'un plan stratégique visant à atteindre l'équilibre financier en 2012. Un objectif qu'elle avait finalement repoussé à 2015 en raison du contexte économique "tendu". Son éviction, réclamée par une partie des syndicats et par les opposants à la restructuration de l'Hôtel-Dieu, était évoquée depuis plusieurs semaines. Le départ Mireille Faugère intervient donc en pleine polémique sur cette fermeture controversée, devenue un enjeu électoral à quelques mois des municipales.


Source : legeneraliste.fr