Entretien

Marlène Schiappa : « Savoir quoi dire à une victime de violences, cela s’apprend »

Publié le 12/04/2019
Marlène Schiappa : « Savoir quoi dire à une victime de violences, cela s’apprend »

Marlene Schiappa
GARO/PHANIE

Prise en charge des victimes de maltraitance, inégalités de genre en santé, violences obstétricales, sexisme dans le corps médical, etc. Dans un entretien accordé au Généraliste, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations prône un système de santé plus soucieux des femmes. Marlène Schiappa souhaite notamment que les médecins de famille soient mieux formés aux violences dont elles font l’objet.

Le généraliste : La question des inégalités de santé spécifiques aux femmes est-elle une préoccupation de votre secrétariat d’État ? Marlène Schiappa : Tout à fait. Le constat d’inégalité de traitement entre les femmes et les hommes est assez récent. Il y a plusieurs raisons à cela. La première est d'ordre sociétal. On habitue davantage les femmes à la souffrance. On leur explique depuis la Bible qu'accoucher dans la douleur est normal. Dès leur plus jeune âge, elles entendent l’injonction « Il faut souffrir pour être belle. » Un réel travail d’éducation doit…

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)