Marine le Pen sans état d’âme sur le remboursement de l’IVG

Publié le 06/03/2012

La candidate du Front national, Marine Le Pen, a réaffirmé lundi soir sur TF1 qu'elle prendrait la décision de dérembourser l'avortement en cas de besoins budgétaires, pour privilégier d’autres actes médicaux. «Si j'ai un choix budgétaire à faire entre ne pas rembourser l'IVG qui est un acte qui peut être évité, étant entendu quand même qu'il existe de nombreux moyens de contraception dans notre pays, et être obligé de dérembourser des actes qui ne peuvent pas être évités et qui permettent à des Français qui souffrent de se soigner», elle choisirait la seconde option. Le ministre du Travail et de la Santé Xavier Bertrand a aussitôt dénoncé dans la soirée «un recul sans pareil vis-à-vis des femmes».


Source : legeneraliste.fr