Marine Le Pen dénonce "le moins-disant sanitaire"

Publié le 12/05/2016
mlp

mlp
Crédit photo : Wikimedia Commons / Olaf Kosinsky

Marine Le Pen a saisi l'occasion de la "Journée internationale des infirmiers" pour lancer à ces derniers un vigoureux appel du pied. La présidente du FN déplore en effet la faiblesse de leurs salaires. Ces "individus d’exception" n’ont que "peu de reconnaissance, financière ou morale", selon elle, qui s'indigne qu’un infirmier hospitalier débutant perçoive en moyenne un traitement inférieur de 10% au salaire médian des Français, pendant que le revenu moyen de cette profession est de "deux à cinq fois" inférieur à leurs homologues luxembourgeois.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)