À J-10 « Madame Accessibilité » parle aux médecins

Marie Prost-Coletta : « Il y a une loi, il faut la respecter ! »  Abonné

Publié le 18/09/2015
Qui n’a pas déposé son ADAP ? Les médecins libéraux dont les locaux ne sont pas aux normes handicapées sont en effet censés renseigner un « agenda d’accessibilité programmée » d’ici au 27 septembre... À J-10 de cette échéance, la déléguée ministérielle à l’accessibilité s’adresse pour la première fois à nos lecteurs. Sans langue de bois, Marie Prost-Coletta se montre ferme sur les sujets qui fâchent. Mais son discours n’est pas une fin de non-recevoir aux dérogations. Et d’ailleurs certaines ont déjà été accordées, nous explique-t-elle.

Le Généraliste Même si les établissements accueillant du public ne sont pas au rendez-vous de 2015, le gouvernement affiche un objectif 100 % accessibilité : combien de temps faudra-t-il pour y arriver ?

Marie Prost-Coletta. 100 % d’accessibilité, c’est quelque chose d’un peu utopique. Mais rester là où nous en sommes aujourd’hui, ce n’est pas acceptable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte