Mariage pour qui ?  Abonné

Publié le 11/01/2013

Je suis déçu par le mutisme de mes confrères en général et des pédopsychiatres en particulier face au projet de mariage pour tous, avec les conséquences qu’il peut entraîner sur le développement de l’enfant. On nous avait enseigné l’importance des premiers stades de la vie (oral, anal) et de l’incontournable complexe d’oedipe, conflit intérieur dont la résolution conditionne l’équilibre psycho-affectif et le choix du partenaire sexuel. Nous aurait-on menti pendant tant d’années ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte