Manifs autorisées en Allemagne contre les médecins qui font des IVG

Publié le 30/06/2010

La Cour constitutionnelle allemande a autorisé mardi les militants anti-avortement à protester devant les cabinets de médecins qui pratiquent des interruptions volontaires de grossesse (IVG). Ces manifestations sont autorisées si les patients ne sont pas fustigés et si les «droits de la personne des gynécologues ne sont pas atteints», a jugé la Cour qui siège à Karlsruhe (sud-ouest). Elle avait été saisie du cas d'un homme, qui pour des raisons religieuses, manifestait avec des pancartes et distribuait des tracts devant des cabinets de médecins. Au bout de deux jours de protestation, il s'était vu interdire de nommer le médecin par son nom et d'indiquer aux passants qu'il pratiquait des IVG. Il n'avait plus le droit non plus de mener ses actions de protestation contre ce cabinet dans un périmètre d'un kilomètre. Les juges de la Cour constitutionnelle ont levé cette interdiction,.

En Allemagne, l'avortement est autorisé jusqu'à la 12e semaine de grossesse après toutefois un entretien avec un médecin qui doit se dérouler au moins trois jours avant l'IVG.


Source : legeneraliste.fr