Si « Le Généraliste » était paru en juin 1905

Malentendus entre malades et médecins

Publié le 18/06/2015

« La rubrique “ Malentendus entre malades et médecins ” me rappelle une anecdote personnelle et une cure extraordinaire que ma modestie naturelle ( ?) m’a toujours empêché de lancer au jour de la critique. Un vieux paysan misérable me consulte pour des hémorroïdes. Je lui conseille l’emploi d’un onguent populéum quelconque : en onctions, matin et soir, à l’anus. Deux mois après, rencontre fortuite du susdit qui me remercie chaudement du succès obtenu et du soulagement complet en jurant qu’il avait obéi mathématiquement et fait , matin et soir, une friction… à la nuque.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)