Malaise social  Abonné

Publié le 06/11/2009

Depuis quelques semaines les médias nous font découvrir la situation sociale d’une entreprise semi-publique : France Télécom.

L’apprentissage du libéral dans cette gigantesque PME ne se fait pas forcément dans la joie, et les objectifs demandés par les énarques causent des cheveux blancs (voire favorisent des dépressions sévère conduisant parfois à des suicides).

Bien entendu, nous ne pouvons qu’être compatissants face à ces comportements .

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte