Internes

Maîtres de stage, pourquoi pas vous ?  Abonné

Publié le 19/02/2010
Les 3 500 maîtres de stages recensés aujourd’hui suffiront-ils demain pour faire face à l’afflux massif d’internes en médecine générale ? Surement pas. Les besoins en enseignants cliniciens ambulatoires, déjà criants dans certaines régions démédicalisées vont croitre de façon exponentielle dans les toutes prochaines années. Les internes de l’Isnar et les carabins de l’Anemf, épaulés par leurs aînés, partiront en campagne le mois prochain pour susciter des vocations. Et si vous vous laissiez tenter ?

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Eté 2008. L’Isnar lance sa première campagne de recrutement de maîtres de stages. Au bilan mitigé, se souvient l’actuel président du syndicat des internes de médecine générale. « Nous avions eu beaucoup de retours favorables, de nombreux généralistes ont été touchés par notre campagne, seulement lorsqu’ils ont envoyé leur candidature, les différents départements de médecine générale ont répondu, en substance qu’ils n’avaient pas besoin d’effectif supplémentaire ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte