A Madrid, les anti-IVG font pression sur le gouvernement

Publié le 21/09/2014

Des milliers de manifestants anti-avortement ont défilé dimanche à Madrid, accusant le gouvernement conservateur de "les trahir". "Oui à la vie, non à l'avortement", "S'ils les tuent, ne vote pas pour eux": tenant des ballons et pancartes rouges marqués du slogan "Droit à la vie", des milliers de manifestants de tous âges ont défilé dans le centre de la capitale, passant devant le ministère de la Justice, chargé de l'avant-projet de loi approuvée par le gouvernement de Mariano Rajoy le 20 décembre.

Neuf mois plus tard, ce texte, qui supprime la réforme de 2010 autorisant l'avortement jusqu'à 14 semaines de grossesse pour ne le réserver qu'en cas de danger prouvé pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme, ou après un viol n'a toujours pas été présenté au Parlement. Face au débat soulevé en Espagne et à l'étranger après sa présentation, le gouvernement de Mariano Rajoy songerait à retirer tout bonnement ce projet polémique, selon la presse.

source AFP

Source : legeneraliste.fr