L’UNOF relance la guérilla tarifaire

Publié le 11/10/2010

Deuxième en nombre de voix mais premier en nombre de sièges (en raison du découpage électoral) dans le collège généralistes, l’UNOF a fait le bilan ce week end des résultats aux élections pour les URPS. Ces résultats « incitent » la branche généraliste de la CSMF à « demander aux médecins généralistes de poursuivre et de durcir le mouvement de contestation tarifaire engagé en avril afin d’imposer l’application du C à 23 euros dont le blocage a été maintenu malgré le désaveu cinglant que vient de subir le gouvernement à l’occasion des élections aux URPS ». Cette revalorisation prévue au 1er janvier est d’ores et déjà comprise dans le PLFSS 2011 avait indiqué Roselyne BAchelot en présentant ce budget fin septembre. L’UNOF a fait savoir qu’elle « soutiendra, naturellement, les confrères qui viendraient à être harcelés par les caisses d’assurance maladie ».


Source : legeneraliste.fr