L’UNOF dit non aux contrats individuels

Publié le 02/04/2009

La branche généraliste de la CSMF est fermement opposée aux « contrats d’amélioration des pratiques individuelles » (CAPI) et entend le faire savoir. L’UNOF vient ainsi d’envoyer à ses adhérents un tract pour les dissuader d’emblée de s’y intéresser. Elle distingue ainsi dans les contrats la partie « amélioration des prises en charge » à laquelle elle ne trouve rien à redire, de la partie « efficience » qui s’apparente selon elle à « une maîtrise comptable avec des résultats financiers indispensables pour obtenir la rémunération ». Le syndicat de Michel Combier rappelle aussi que le Conseil de l’Ordre a déjà « mis en exergue le risque déontologique de cette rémunération ». Dernier argument qui ne manquera probablement pas de faire mouche : « la masse de travail et de paperasse réellement phénoménale ». Bien que le directeur de l’Uncam n’ait pas réussi à convaincre les syndicats de médecins libéraux de conclure un avenant conventionnel sur les CAPI, les caisses devraient néanmoins les proposer aux généralistes dans les prochains mois.


Source : legeneraliste.fr