L’ultimatum de l’UMESPE  Abonné

Publié le 10/11/2011

La « branche spécialistes» de la CSMF n’a pas apprécié l’éventualité d’un passage en force du secteur optionnel version Bertrand via le PLFSS et brandit désormais la menace du déconventionnement. D’avance, l’UMESPE promet d’appeler certains confrères à se déconventionner à partir du 1er janvier 2012 si le gouvernement et la Mutualité française tournent le dos à l’accord conventionnel arrêté en juillet dernier. Et de citer notamment les spécialistes secteur 1 de plus de 60 ans, "ayant de longues listes d’attente de rendez-vous", tels que ophtalmos, gynécos ou dermatos...

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte