L’UFC-Que Choisir appelle les patients à faire de la résistance à la grève administrative des médecins

Publié le 07/01/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir se mêle au débat sur la grève des médecins. Et comme souvent, elle ne fait pas dans la dentelles. Dans un communiqué publié ce mercredi l’association invite les usagers à "régler en petite monnaie leurs consultations chez les médecins réfractaires à la carte Vitale". Concernant le mot d’ordre de grève administrative déclenché depuis quelques jours, et notamment de grève de la carte Vitale, lUFC-Que Choisir dénonce "une modalité d'action irresponsable" et "dangereuse" des médecins libéraux.

L’association en a profité pour exprimer son soutien à la réforme du tiers payant généralisé, qu’elle a décrit comme "une réforme souhaitable pour les plus démunis" et "une avancée qu’il faut maintenir" et rappelle que les médecins libéraux ont touché en moyenne 5.774 euros au titre de leur "prime à la performance" versée par la Sécurité sociale.

Une position qui rejoint celle de Jean-Christophe Cambadélis. Hier, le premier secrétaire du PS a appelé dans un communiqué les médecins à "une attitude responsable et à ne pas mettre en difficulté leurs patients les plus modestes". Il a salué la fermeté de Marisol Touraine "fidèle aux engagements de justice sociale, mène cette réforme faite pour les Français, qui y sont par ailleurs largement favorables", et a défendu lui aussi le tiers payant généralisé qui "s’inscrit dans le cadre de la proposition n°20 du candidat François Hollande", une mesure "de simplification administrative, d’amélioration de l’accès aux soins et de justice sociale".


Source : legeneraliste.fr