L’Ordre départemental ne poursuit pas l’urgentiste de Bayonne

Publié le 02/09/2011

L'Ordre des médecins des Pyrénées-Atlantiques a décidé jeudi de ne pas porter plainte devant la chambre disciplinaire du Conseil régional de l'Ordre contre l'urgentiste de Bayonne soupçonné d'euthanasie active. Son président, le Dr Marc Renoux a expliqué à l’Agence France Presse qu'il se «désolidarisait» de cette décision prise à la majorité à bulletin secret, expliquant qu'il la «respectait» mais affirmant qu'il en avait «honte» car elle «bafoue le droit».


Source : legeneraliste.fr