Si « Le Généraliste » était paru en juillet 1908

L’odeur des Européens

Publié le 09/07/2015

« Il est bien probable que George Sand faisait allusion à cette odeur spéciale, sui generis, qu’exhalent les Anglais lorsqu’elle a écrit dans ses “Lettres d’un voyageur” : “ Les insulaires d’Albion apportent avec eux un fluide particulier que j’appellerai le fluide britannique et au milieu duquel ils voyagent ». Ce à quoi Willy rétorqua, bien des années plus tard : « J’habite Londres, depuis deux ans, presque autant que Paris.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)