Local professionnel : deux questions à se poser  Abonné

Publié le 21/10/2011

La modification des dispositions concernant les plus-values immobilières pour les particuliers est susceptible de bousculer les stratégies des médecins lorsqu’ils ont à choisir entre l’inscription de leur local professionnel dans le patrimoine privé ou dans le patrimoine professionnel (régime des immobilisations).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte