Livatag® et cancer du foie  Abonné

Publié le 08/04/2011

Livatag® ou doxorubicine en nanoparticules délivrées par voie intra-artérielle hépatique permet de gagner 17 mois de survie par rapport au traitement standard. Une nouvelle voie d’administration intraveineuse est encourageante.

L’antivitamine K réintègre le portefeuille-produits de Merck Serono France. La fluindione issue de la R&D de Merck santé était sous contrat de licence depuis lesannées 1970.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte