Sclérose en plaques

L’insuffisance veineuse cérébrale en cause ?  Abonné

Publié le 22/10/2010
La thèse sur la relation de cause à effet entre la SEP et l’insuffisance veineuse cérébrospinale chronique a alimenté la polémique lors du congrès de l’Ectrims sur la sclérose en plaque.

L’insuffisance veineuse cérébrospinale chronique (IVCCI ou CCSVI en Anglais) pourrait-elle être engendrée par des lésions du système nerveux lié à la SEP ? Cette hypothèse a été présentée par le Dr Zamboni, dopplériste (université Ferrara, Italie) lors du congrès de l’Ectrims 2010 (13-16 octobre, Gotehnbourg, Suède). Ce spécialiste a mené une étude de la circulation veineuse au doppler auprès de 65 patients atteints de différents types de SEP versus 235 personnes en bonne santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte