Registre OFICA

L’insuffisance cardiaque décryptée  Abonné

Publié le 29/01/2010
« Dans le parcours de soins, les médecins généralistes sont les premiers appelés » a indiqué le Dr Damien Logeart en présentant le registre OFICA, une photographie des pratiques réalisée le 12 mars 2009.

Crédit photo : CNRI/SPL/PHANIE

La très grande majorité des insuffisants cardiaques transite par les urgences. L’insuffisance cardiaque (IC) à fonction systolique préservée a une moindre prépondérance que prévue avec seulement 30 % des cas. La mortalité intra-hospitalière s’élève à 9 % et l’âge moyen est de 77 ans. 48 % des IC sont des cardiopathies ischémiques, 61 % sont d’origine hypertensive.Les facteurs précipitant la décompensation sont l’arythmie et la survenue d’une infection. Deux tiers des patients sont en insuffisance rénale chronique. La fraction d’éjection moyenne est de 42 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte