L’Institut de puériculture de Paris dans le rouge

Publié le 21/07/2011

L'Institut national de puériculture de Paris (IPP), en proie à de grandes difficultés financières, a été placé mercredi en liquidation judiciaire mais est autorisé à poursuivre ses activités pendant trois mois, a indiqué l'institut dans un communiqué. Le tribunal de grande instance de Paris a désigné un administrateur et un liquidateur judiciaire. Le sort de ce service privé à but non lucratif spécialisé dans l'accueil des grossesses à risques et dans la prise en charge des prématurés sera fixé après le 1er octobre, date de clôture des candidatures pour les éventuels repreneurs, dont dépendent notamment les activités du service de pédopsychiatrie, le Centre d’Action Médico-Précoce (CAMP) et l'école de puéricultrice.


Source : legeneraliste.fr