Lingettes et tampons alcoolisés: mise en garde de l’AFSSAPS

Publié le 03/02/2011

Des tampons et lingettes alcoolisés de la société Triad Group, servant à désinfecter la peau avant d'injecter des traitements divers ne doivent pas être utilisés, en raison d'une contamination potentielle, avertit l'Afssaps. Le signalement d'une infection cutanée sans menace du pronostic vital, provoquée par un germe (Bacillus cereus) a été rapporté aux USA après utilisation de tampons alcoolisés fabriqués par la société Triad.Cette bactérie est fréquemment responsable d'infections alimentaires, pour la plupart bénignes. Ils sont soit commercialisés en kits associés à des médicaments, soit distribués seuls. Par précaution, le fabricant, la société Triad, a rappelé les produits distribués seuls. Dans le cas des kits, seuls les tampons et lingettes (marque Alco-Prep, Alcohol Prep Pad ou Alco Swab) ne doivent pas être utilisés, et être remplacés par des compresses stériles ou du coton avec de l'alcool modifié. Les autres composants du kit (aiguille,...) et le médicament associé (interféron; facteurs de coagulation, anticorps monoclonal, traitement hormonal) ne sont pas concernés et peuvent être utilisés. Les patients utilisateurs de ce matériel de désinfection sont invités à rapprocher de leur médecin ou pharmacien en cas de rougeur ou d'infection de la peau.


Source : legeneraliste.fr