Si « Le Généraliste » était paru en avril 1918

L'influence positive de la magnésie sur le cancer

Par
Publié le 26/04/2016
Histoire

Histoire

Une constatation empirique a été depuis longtemps faite : certains sujets cancéreux, soumis à la médication magnésienne, ont été notablement améliorés, alors que la médication alcaline produit un effet désastreux sur le cancer, surtout au début.

On a constaté, d’autre part, que les pertes ou la pauvreté de notre organisme en magnésie favorisent l’éclosion et la marche des néoplasies, d’où l’indication de reminéraliser en magnésie l’organisme pour lui permettre de lutter contre les tumeurs de nature cancéreuse. Un antagonisme paraît exister entre un terrain fortement pourvu de réserves magnésiennes et le cancer.

En Bourgogne, le cancer règne où pousse « le buis », c’est-à-dire dans le calcaire pur, et le mal a augmenté de fréquence avec toutes les causes qui diminuent l’apport magnésien ou augmentent l’élimination de cette terre. Chez les vieillards, la fréquence des tumeurs s’expliquerait par ce fait qu’avec l’âge, la chaux se substitue à la magnésie. Pour être effectif, ce traitement devrait être suivi des mois. N’en peuvent donc bénéficier les sujets atteints de généralisation. Aussi, est-ce à titre préventif, ou tout au début, que la méthode devrait être employée. 

(« Le Bulletin Médical », 1918)


Source : legeneraliste.fr