Pratique médicale

L’inertie clinique décryptée  Abonné

Publié le 08/04/2011

Crédit photo : ©BURGER/PHANIE

Des données récentes permettent de mieux comprendre le décalage entre les objectifs fixés par les recommandations pour le suivi des diabétiques de type 2 et la réalité des pratiques.

Malgré un léger mieux , la prise en charge des diabétiques de type 2 est encore loin d’être optimale en France. Ainsi, selon l’étude Entred, en 2007, moins de la moitié de ces patients ont bénéficié des trois dosages annuels d’HbA1c recommandés. Sur le plan thérapeutique, la moitié des patients mal équilibrés en mono-, bi- ou trithérapie n’ont pas eu de renforcement thérapeutique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte