Allergologie

L’immunothérapie contre les acariens fait son chemin  Abonné

Publié le 29/04/2011
Une nouvelle perspective se profile dans l’allergie aux acariens. Mais, le changement de statut des comprimés d’immunothérapie en regard du service médical rendu pourrait être pénalisant.

Les patients souffrant de rhinite aux acariens pourraient être désensibilisés par des comprimés d’immunothérapie sublinguale. Une étude de phase IIb/III a montré une amélioration de 20 % du score moyen de symptômes ajustés, un paramètre qui prend en compte l’éternuement, la rhinorrhée, le prurit et la congestion nasale. « L’effet significatif observé dès quatre mois était inattendu par les experts » a indiqué le Pr Pascal Demoly (Montpellier). A noter que le groupe contrôle recevait le placebo et le traitement de secours, ce qui explique une réponse de base de 60 % chez ces patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte