Journées françaises de radiologie

Limiter l’irradiation d’origine médicale  Abonné

Publié le 05/11/2010
La radioprotection a été à l’honneur lors des journées françaises de radiologie (Paris, 22-26 octobre). Les experts recommandent de maintenir les expositions aux rayons ionisants le plus bas possible, en évitant les actes inutiles et en privilégiant les méthodes les moins irradiantes.

Environ 74,6 millions d’actes diagnostiques utilisant les rayonnements ionisants ont été réalisés en France en 2007, conduisant à une dose efficace moyenne de 1,3 mSv (milliSieverts) par an et par habitant. Cette dose a connu une hausse de 57 % en 5 ans. Une augmentation qui s’explique, entre autres, par un recours plus fréquent à la médecine nucléaire et aux examens scanner. Ces derniers représentent 10 % des actes utilisant les rayons X, mais surtout 58 % de la dose efficace moyenne. En effet, la tomodensitométrie est un examen aux rayons X à angles multiples.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte