Licenciement d’une garde d’enfant  Abonné

Publié le 24/04/2009
«Je voudrais être certain du montant de l’indemnité de licenciement à verser à la garde d’enfant à temps partiel dont je doit me séparer ; j’ai, en effet relevé sur Internet un montant équivalant à 1/120ème du total des salaires nets perçus pendant la durée du contrat, alors que vous évoquez dans votre article du n° 2469 une indemnité de 1/5ème de mois par année, à laquelle s’ajouterait un supplément de 2/15ème par année effectuée au-delà de dix ans.»

Deux cas peuvent effectivement se présenter : ou bien, il s’agit d’une assistante maternelle qui, exerçant ses fonctions à son propre domicile est, en tant que telle, soumise aux dispositions spécifiques prévues par la convention collective ; en l’occurrence, l’article 18 de ce texte prévoit bien le montant de 1/120ème que vous évoquez ; ou bien, cette personne travaille chez vous et, en tant qu’employée de maison, est soumise au régime de droit commun pour ce qui concerne la rupture du contrat de travail.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte