L’hypercholestérolémie insuffisamment traitée dans le monde

Publié le 02/02/2011

La plupart des personnes souffrant d'un taux de cholestérol élevé ne reçoivent pas le traitement dont elles ont besoin, selon une étude réalisée à partir de données provenant d’enquêtes nationales menées de 1998 à 2007 dans huit pays à revenu moyen ou élevé. Les scientifiques de l'Université de Washington, de l'Université de Mahidal de Bangko et de l'Ecole médicale nippone de Tokyo ont étudié un échantillon de 79.039 adultes âgés de 40 à 79 ans originaires d’Angleterre, d’Allemagne, du Japon, de Jordanie, du Mexique, d’Écosse, de Thaïlande et des États-Unis d’Amérique. Selon leurs conclusions,«le pourcentage de personnes présentant un cholestérol sérique total élevé et qui sont effectivement traitées demeure faible (...) La plupart des personnes souffrant d'un taux de cholestérol élevé ne reçoivent pas le traitement dont ils ont besoin. En outre, bon nombre des personnes atteintes n’ont pas connaissance de leur état». La proportion des individus non diagnostiqués est la plus forte en Thaïlande (78%) et la plus faible aux États-Unis (16%). Par ailleurs, le pourcentage de personnes ayant fait l’objet d’un diagnostic, mais non d’une thérapie, va de 9% en Thaïlande à 53% au Japon.


Source : legeneraliste.fr