L’Express évoque une dépendance à l’alcool de Johnny Hallyday

Publié le 26/05/2010

Selon l’hebdomadaire, Johnny Hallyday a été placé en coma artificiel lors de son hospitalisation à Los Angeles en décembre à cause de difficultés respiratoires, mais aussi d'une dépendance à l'alcool, manifestée par des signes évidents de sevrage alcoolique. L'Express a, semble-t-il, eu accès au dossier médical du chanteur à la clinique Cedars-Sinaï, et cite des compte-rendus très explicite de praticiens de l’établissement. On se souvient que, lorsque la star avait été hospitalisée pendant 16 jours fin décembre pour une infection consécutive à l'opération d'une hernie discale le 26 novembre à Paris, il avait été placé en coma artificiel à deux reprises. A l’époque, son service de presse avait alors expliqué que cette décision avait été prise «pour l'empêcher de souffrir».


Source : legeneraliste.fr