Levée de boucliers  Abonné

Publié le 09/11/2012

La décision du conseil d’Etat n’a pas laissé indifférente le monde médical . Le Ciss prend acte mais estime que « même si les associations sont déboutées, le contenu de l’arrêt invite à ce que l’HTA sévère soit réintégrée dans la liste des ALD par la nouvelle ministre de la Santé ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte