L’Europe renforce sa législation contre les contrefaçons de médicaments

Publié le 16/02/2011

L'Union européenne s'est dotée mercredi, en vertu d'un projet approuvé par les eurodéputés, d'un nouveau système de lutte contre les médicaments contrefaits. Depuis 2005, les saisies de médicaments contrefaits dans l'Union ont été multipliées par cinq, et ce marché représente 45 milliards d'euros de profits par an pour les réseaux criminels. Le coeur de la réforme est l'instauration d'un système de traçabilité des médicaments tout au long de la chaîne de distribution, via un code d'identification, et via un emballage cacheté permettant de s'assurer que la boîte n'a pas été ouverte depuis sa sortie d'usine. Le texte se penche également sur les pharmacies par internet, secteur qui concentre l'essentiel des problèmes puisque plus de la moitié des ventes sur les sites non autorisés seraient des contrefaçons - au mieux inefficaces, au pire néfastes pour la santé. Sur de tels sites, il est possible d'acheter sans ordonnance des médicaments pourtant soumis à prescription, et certaines pilules sont livrées mal dosées selon l'Organisation européenne des Consommateurs (BEUC). Le texte instaure une certification européenne pour les sites dignes de confiance: l'acheteur sera invité à vérifier si le site qu'il visite est porteur du logo correspondant. Le texte, qui a déjà fait l'objet d'un accord avec les gouvernements des 27, devrait commencer à entrer en vigueur d'ici quelques mois, et au plus tard d'ici 2016.


Source : legeneraliste.fr