L’éthique de la recherche médicale préoccupe Obama

Publié le 26/11/2010

Barack Obama a ordonné mercredi de passer en revue les pratiques américaines en matière de recherche médicale, après que Washington eut avoué le mois dernier avoir sciemment inoculé des maladies sexuellement transmissibles à des Guatémaltèques il y a plus de 60 ans. Dans une lettre à la directrice de la commission américaine d'étude des questions bioéthiques, Amy Gutmann, il lui demande de vérifier si "les règles actuelles quant aux personnes participant à des recherches les protègent contre des traitements non éthiques", tant aux Etats-Unis qu'à l'étranger. Le président a exigé de Mme Gutmann qu'elle réunisse "un groupe d'experts pour procéder, à partir de janvier 2011, à un passage en revue complet de la protection des sujets humains pour déterminer si les règles fédérales (américaines) et les règlements internationaux protègent correctement la santé et le bien-être des personnes participant à des études scientifiques soutenues par le gouvernement fédéral." Barack Obama a en outre réclamé de la commission qu'elle enquête concernant l'étude sur les maladies sexuellement transmissibles menée dans les années 1940 sur des Guatémaltèques par le gouvernement américain, des centaines de Guatémaltèques ayant à l’époque servi de cobayes en étant contaminés délibérément et à leur insu par la syphilis et la blennorragie.


Source : legeneraliste.fr