Cardiologie

L’essor de la valve percutanée  Abonné

Publié le 03/06/2011
Le remplacement valvulaire aortique percutané relève le défi technologique en étendant progressivement le champ de ses indications.

Crédit photo : ©DR

Plébiscitée aujourd’hui après avoir été considérée comme infaisable, cette technique qui doit tout à l’enthousiasme sans faille du Pr Alain Cribier (Hôpital Charles Nicolle, Rouen) fait aussi bien que la chirurgie à cœur ouvert chez les patients à haut risque chirurgical dans l’étude PARTNER . « PARTNER marque un tournant dans le concept et l’acceptation du TAVI » a souligné le Pr Cribier. Pour en arriver là, il a fallu batailler pendant 17 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte