L’Essonne autorise les infirmiers à prescrire des vaccins et sérologies

Publié le 14/02/2013

Il est le premier département au niveau national à permettre aux infirmers une série d’actes jusqu’alors réservés aux médecins. Le Conseil général de l’Essonne a signé ce jeudi après accord de l’Agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France un Protocole permettant aux médecins de déléguer des actes aux infirmiers. Dans le cadre de la «Consultation Infirmière de Prévention de l’Essonne (CIPE)», ces professionnels de santé exerçant au sein des Centres départementaux de prévention et de santé (CDPS) sont désormais autorisés à prescrire et à réaliser des vaccins, des dépistages du virus du sida, des hépatites B et C et de la syphilis, et à remettre des sérologies négatives, après interprétation médicale, en lieu et place d’un médecin.


Source : legeneraliste.fr