Diabète de type 1

L’essai JDRF confirme l’intérêt de la mesure glycémique continue  Abonné

Publié le 26/03/2010
Les bons résultats de l'essai américain JDRF-CGM (Juvenile Diabetes Research Foundation Continuous Glucose Monitoring) chiffrant une réduction de l’HbA1c de 0,5% grâce aux capteurs de mesure continue du glucose, renforcent le paradoxe entre les progrès technologiques et l'absence de leur remboursement par l'Assurance Maladie dans une optique thérapeutique.

Alors que la technologie progresse et que les capteurs de mesure continue du glucose (CGMS) permettent une plus large utilisation en ambulatoire sur de longues durées, rares sont les diabétiques européens de type 1 qui peuvent espérer en bénéficier dans un but thérapeutique, faute de réelles données validées démontrant un avantage sur le contrôle glycémique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte