L’espérance de vie en bonne santé ne progresse plus en Europe

Publié le 17/04/2013

Les Européens vivent de plus en plus vieux mais leur "espérance de vie en bonne santé" après 65 ans stagne depuis 2005, atteignant 8,8 ans pour les hommes et 8,6 ans pour les femmes, selon des chiffres rendus publics mercredi à Paris. Alors que l'espérance de vie à 65 ans a augmenté de 1,3 an pour les hommes et de 1,2 an pour les femmes depuis 2005 dans les 27 pays de l'Union européenne, l'espérance de vie sans incapacité (EVSI), devenu un indicateur important des politiques européennes, n'a pratiquement pas bougé, augmentant de 0,2 an seulement pour les hommes et diminuant même de 0,2 an pour les femmes au cours de la même période. Ces chiffres annoncés par Jean-Marie Robine, directeur de recherche à l'Inserm qui coordonne l'Action européenne conjointe sur les années de vie en bonne santé (EHLEIS) confirme une tendance relevée par l’INED il y a quelques mois pour la France.

La France reste toutefois la championne de "l'espérance de vie à 65 ans", affichant 19,3 ans pour les hommes et 23,8 ans pour les femmes en 2011, contre 18 ans pour les hommes et 21,4 ans pour les femmes dans l'ensemble des pays de l'UE. Et notre pays fait partie de ceux où l'espérance de vie à 65 ans a le plus augmenté: 1,8 an pour les femmes et 1,6 an pour les hommes entre 2005 et 2011. Mais comme dans le reste de l'Europe, l'espérance de vie en bonne santé a stagné en France entre 2005 et 2011, surtout en ce qui concerne les femmes. Une tendance déjà relevée par l’INED il y a quelques mois.


Source : legeneraliste.fr