Les Verts veulent se faire entendre  Abonné

Publié le 28/10/2011

L’examen du PLFSS laisse pour l’heure la députée d’Europe Ecologie-Les verts, Anny Poursinoff, plutôt sur sa faim. Cette ancienne infirmière n’est entrée au Palais Bourbon qu’en juillet dernier, suite à une législative partielle dans les Yvelines. « L’année dernière, le PLFSS était dominé par la question des retraites, j’avais eu une sensation d’un grand massacre, raconte-t-elle. Aujourd’hui, j’ai pris un peu de recul, mais je suis toujours aussi frustrée d’avoir à examiner un texte qui n’est que budgétaire et qui ne repose sur aucune politique de santé publique de long terme ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte