Pandémie grippale

Les vaccins nouveaux sont arrivés !  Abonné

Publié le 09/10/2009
Toxicité des adjuvants, crainte du syndrome de Guillain Barré, utilité réelle de la vaccination du corps médical …. Autant de craintes et de questions expliquant la réticence d’une quasi majorité des médecins généralistes vis-à-vis de la future campagne vaccinale anti grippe A (H1N1)v. Le point avec les Prs Henri Agut (service de virologie, CHU Pitié-Salpétrière, Paris) et Eric Caumes (service de maladies infectieuses et tropicales, CHU Pitié-Salpétrière, Paris).

Crédit photo : ©GEOFF TOMPKINSON/SPL/PHANIE

Les deux premiers vaccins ayant obtenus un premier feu vert du CHMP ou Comité des médicaments à usage humain (Pandemrix et Focetria) contiennent tous deux des adjuvants tels que les squalènes ou des conservateurs comme le thiomersal. Les sels d’aluminium ont souvent été utilisés, et le recul vis à vis des effets secondaires semble suffisant pour que l’on soit rassuré sur le plan de la tolérance. Qu’en est-il des squalènes et du thiomersal ? On a notamment évoqué une responsabilité éventuelle du squalène dans le syndrome des vétérans américains de la guerre du Golfe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte